LLANDEILO


ACCUEIL
ORGANISATION
LLANDEILO
LE  CONQUET
NOUS CONTACTER
HISTORIQUE
ANNEE EN COURS
COURS D'ANGLAIS




        La ville de Llandeilo est nichée  sur une colline verdoyante, surplombant un coude de la rivière Towy (Afon Towy, en gallois), la plus longue entièrement contenue dans le Pays de Galles.

Un peu d'histoire

  La ville est fière d'une longue histoire de 2000 ans, puisque la récente découverte de deux forts romains,  sur le site, confirme l'existence d'un village au 1er siècle de notre ère. Sa situation, à flanc de colline, en retrait de la rivière, en faisait un site naturel de défense privilégié.

  Llandeilo tient son nom de Saint Teilo, contemporain de Saint David, au 6ème siècle. Il est intéressant de noter, dans la dénomination de communes ou sites religieux  bretons, les traces du passage de Saint Thélo. C'est le cas, dans le Finistère et  de la commune de Landeleau ou de  la chapelle de Saint Thélo, à Plogonnec (voir calendrier des visites 2010) où il est représenté, dans la chapelle,  en une statue de bois polychrome, et à l'extérieur, chevauchant un cerf, ensemble sculpté dans le granit. Le département des Côtes d'Armor compte aussi une petite commune côtière du nom de Saint-Thélo.

  Au 9ème siècle déjà, la communauté religieuse du village, alors connu sous le nom de "ville savante" (Tre'r Ysgolheigion), figurait comme l'une des plus importantes du Pays de Galles. La ville voisine de Dinefwr était le siège des rois et princes de Debeubarth (Sud ouest du pays de Galles), puissante dynastie qui résista aux anglo-normands jusqu'à la conquête, par Edward 1er, à la fin du 13ème siècle.

  Au 14ème siècle, Llandeilo s'est établi dans un bourg prospère alors que s'amorce le déclin de la ville de Dinefwr dont il reste très peu aujourd'hui à l'exception des ruines magnifiques du château dont le domaine est rattaché à la commune de Llandeilo
L'expansion de la ville s'est poursuivie aux 18ème et 19ème siècles, soutenue par la construction du nouveau pont et l'arrivée du chemin de fer, 10 ans plus tard.

Aujourd'hui

  Llandeilo, à proximité du Parc  National de Brecon and Beacon,  compte 2 900 habitants (2010) et dépend du district de Carmarthen, ville voisine de 14 600 habitants. Lorsqu'on l'aborde, elle semble poser pour la photo, alignant, derrière pont de pierres et rivière,  ses maisons de couleurs qui balisent la route jusqu'à  l'église et le centre ville commerçant.  Llandeilo est distante de 60 miles de la ville de Cardiff, siège du Parlement du Pays de Galles.


La beauté naturelle du site vallonné et verdoyant, essaimé de vestiges du passé, font de la cité  un cadre prévilégié de  visites, pour ne citer que:
  • les excursions dans la Parc National de Brecon and Beacon,
  • l'église de St Teilo, dont les parties les plus anciennes (sa tour carrée) datent du 13ème siècle,
  • le parc et les ruines du château de Dinefwr (12ème siècle), témoin du temps médiéval où la ville, aujourd'hui disparue, était capitale royale du Pays de Galles.



Violettes  dans les Castle Woods
Eglise de Saint Teilo
Ruine du chateau Dinefwr


Les attractions ne manquent pas, non plus:
  • Festival de la musique et des fleurs, en juillet,

  • Llandeilo show, célébration des traditions rurales, en août,

  • En 2008, la ville accueillit le championnat du monde des chiens gardiens de troupeaux, réunissant, pour l'occasion : 40.000 visiteurs de 23 pays. Une  belle publicité!

 Laissez vous guider à travers les temps, présent et passé, par  les  panneaux  de son parcours de ville.

Pour plus d'informations connectez-vous à cette adresse :   LLANDEILO

Retour haut de page